image
image
image

LE BOUVIER BERNOIS… vu par l'élevage d'Imier


L'’ÊTRE INTÉRIEUR



Le bouvier bernois est un chien attachant et attaché. C’est un grand fidèle qui vous suivra partout. Sur les sentiers risqués de la vie et de l’âme il sera toujours à vos côtés.

C’est un regard, un œil qui voit tout et un être qui saura ne pas se mêler de tout. Son instinct bienveillant met la priorité à ce que la famille élargie, ses maîtres, les enfants, le chat et autres animaux soient sous sa discrète surveillance. Une fois qu’il se sent chez lui et qu’il a la maturité nécessaire il se sentira imbu de cette tâche importante à ses yeux.

Son physique de gros oursons, surtout en jeune âge, son regard attendrissant et son sens des responsabilités en feront le candidats idéal à l’abus de pouvoir. Il est tellement mignon qu’il invite au pardon. Autrement dit, le bouvier bernois a besoin de maîtres responsables qui l’éduquent et qui prennent leur place de chef de meute. C’est une priorité, sinon le mignon petit chiot deviendra un moins mignon grand chien. Votre devoir est de l’éduquer pour savourer ensuite tout le plaisir de sa compagnie.

Un bon bouvier bernois, pour qui aime la race, est un chien qui approche la perfection. Toutefois, il n’est pas sans défaut. Il peut trop aimer et être envahissant, avec une bonne éducation il fera la part des choses. Il peut, malheureusement comme les humains et d’autres animaux, avoir des problèmes de santé. La loterie de la vie n’étant pas toujours juste, il faut être capable d’accepter de devoir en prendre soin s’il a un problème de santé. S’il est le grand perdant à la loterie de la vie, il faudra aussi savoir lui dire adieu. Et en chien attachant qu’il est, il faut du courage et bien des mouchoirs.


L’ASPECT EXTÉRIEUR

Il était important pour moi de vous présenter le bouvier bernois intérieur avant de vous parler de son aspect extérieur. Au quotidien, nous sommes en relation avec l’être intérieur, nos yeux oublieront son aspect extérieur si la vie est agréable en sa compagnie. Imaginez un être au physique parfait mais détestable, le quotidien le sera tout autant.

A l’élevage d’Imier nous aimons et recherchons un chien bien typé, belle tête, bons aplombs, solide et athlétique. Nous visons la grandeur et un poids qui demeurent dans le milieu du standard, un type helvétique, enclin au travail, assez sportif, un brin rustique et ayant un poil de longueur moyenne.

Vous trouverez ci-dessous le standard officiel de la race pour le Canada.


SES APTITUDES

Le bouvier bernois aime travailler et faire plaisir. Il peut aussi bien faire de l’obéissance, du rally-o, de la tire de charrette, porter une charge, faire de la recherche et sauvetage, de l’agilité et de la garde de troupeau. Il a un bon nez, mais pas vraiment d'aptitudes à la chasse. Le bouvier bernois n’a pas de talent naturel pour rapporter des objets.




À L'ÉLEVAGE D'IMIER

UN OBJECTIF

Notre travail est de tenter de réunir le tempérament charmant typique de la race à un aspect extérieur proportionné, associé à une bonne santé et une bonne longévité. Voilà un défi bien intéressant qui demande d’être passionné!

Notre objectif est présent dans toutes les décisions, avec l’espoir constant de l’atteindre. Nous sommes maîtres de nos décisions, nous les assumons entièrement, mais nous ne maîtrisons pas la nature ni les combinaisons génétiques infinies qui peuvent résulter d’un accouplement. Peut-être qu’un jour la science nous apportera plus d’information à ce sujet.

Sincèrement, chez nous jamais rien n’est décidé dans le but de mal faire. Nous appliquons la vieille méthode d’agir en « bon père de famille », dans son sens moderne de voir au bien de chacun, ainsi qu’au bien de la race.

SERVICE APRÈS VENTE

Afin de bien servir nos clients nous assurons un service après vente pour toute la vie du chien. N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez des questions. Dans la mesure de nos compétences, nous tenterons de répondre à vos demandes ou de vous aider à trouver de l’information. Vous comprendrez que nous n’avons aucune formation vétérinaire, nous ne pouvons vous faire part que des connaissances et de l’expérience acquises.




STANDARD DU CLUB CANIN CANADIEN
Copyright 1999 du Club Québécois du Bouvier Bernois

  • Veuillez noter que le Standard canadien est différent du standard américain et européen.

    L’aspect général : Le bernois est un chien d’utilité, fort, vigoureux, bien équilibré. Plutôt carré d’apparence, de sa hauteur au garrot et du garrot au positionnement de la queue. Le poil est abondant avec les inscriptions caractéristiques distinctives. En comparaison avec le sexe opposé, le mâle a une allure plus masculine et la femelle plutôt féminine sans pour autant perdre son genre.

    Tempérament : Le tempérament est l’atout principal de la race. Il est équilibré, fiable, avec un immense désire de plaire. Plein d’assurance, alerte, il est d’un bon naturel. Attentif et fidèle envers sa famille; peut être distant ou soupçonneux avec les étrangers, mais jamais pointu ou timide.

    Taille et proportion : Mâle : 24,4 à 27,6 pouces au garrot (62-70 cm); taille idéale 26 à 26,8 pouces (66-68 cm). Femelles : 22.8 à 26 pouces au garrot (58-66 cm); Taille idéale 23,6 à 24,8 pouces (60-63 cm). L’aspect puissant, trapu et équilibré doit être maintenu.

    Robe : Le poil du chien adulte est épais et moyennement long, quelque peu ondulé, il ne doit jamais être bouclé. Il possède une apparence lustrée naturelle. Le poil doit être doux et soyeux, mais résistant aux intempéries. Celui-ci possède un sous poil saisonnier court et doux.

    Couleurs et marques : Fond de couleur noire soutenue. Marques de couleur feu (de préférence brun-rouge foncé) sur les joues, au-dessus des yeux, sur les quatre membres, entre le noir du haut de la patte et le blanc des pieds. Plage blanche ininterrompue et modérément large sur le cou et le poitrail. Marque blanche en tête, nettement délimitée, symétrique, en forme de liste et au museau, ( de préférence sans dépasser les extrémités de la bouche). Marques recherchées; pieds blancs, pointe de queue blanche. Il est préférable d’avoir moins de blanc que trop.

    Tête : Le crâne est plat et large avec un léger sillon, un arrêt défini, mais non exagéré. Le museau est fort et droit aux allures carrées, s’effilant légèrement. La dentition devrait être complète et disposée en ciseaux. Les yeux sont brun foncé en forme d’amande et bien positionnés, les paupières serrées. Les oreilles triangulaires sont de taille moyenne avec l’extrémité arrondie, pendantes au repos et bien accolées à la tête. L’expression faciale est intelligente, animée et douce.

    Cou, corps et queue : Le cou est vigoureux, musclé et de longueur moyenne. Le fanon est légèrement développé. Le corps est robuste. La région lombaire est large et solide. Les reins sont solides et musclés. La croupe est large et bien musclée. Le coffre est large et bien descendu, il atteint la hauteur du coude. La queue est touffue, atteignant au moins le jarret; portée basse au repos, elle se relève à la hauteur du dos ou un peu plus haut lorsque le chien est en alerte, mais la queue ne doit jamais être recourbée sur le dos ou enroulée sur elle-même.

    Membre antérieurs : Les épaules sont bien musclées et inclinées vers l’arrière. Les membres antérieurs doivent être droit vus sous tous les angles et parallèle vus de devant. Les coudes sont bien placés sous les épaules. Les paturons sont légèrement inclinés sans être affaiblis. Les pieds sont proportionnés, arrondis et courts. L’ablations des ergots est préférable.

    Membres postérieurs : La croupe doit être large et forte, les cuisses sont musclées et dotées d’une solide ossature. Les grassets doivent être bien fléchis et les jarrets larges et droits. Les paturons sont larges et les pieds sont proportionnels, arrondis et courts. Les ergots doivent être coupés dès les premiers jours de vie.

    Démarche : La démarche naturelle de la race est un trot plutôt lent, par contre celle-ci a une grande capacité pour la vitesse et l’agilité. Sa portée est longue vers l’avant. Les enjambées sont dégagées et de grandes amplitudes avec beaucoup de puissance de propulsion à l’arrière. Au trot, vus de devant ou derrière, les membres se portent en avant dans des plans parallèles et verticaux.

    Défauts : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité. Défaut majeurs : entropion, ectropion, prognathisme supérieur ou inférieur, queue enroulée. Défauts mineurs : le corps trop long ou ossature trop fine, les yeux pâles ou ronds, dentition incomplète, museau trop effilé ou trop large, tête trop petite ou massive, teinte du brun-roux trop pâle, teinte de gris dans la robe noire, marque asymétriques au visage, taches de blanc au cou, poils bouclés, queue cassée.

    Défaut éliminatoires : Absence d’une ou des deux testicules, nez fendu, collier blanc, yeux bleus, fond de robe autre que noir.

    Contactez-nous pour de plus amples informations



  • image